HISTORIQUE DE LA CANTINE
.

Des bénévoles dévoués ~ APPEL 99 ~ A dedicated group

Garey Côté 

Au tout début, le service de cantine était offert aux pompiers à partir de la voiture de Secours. Les pompiers de cette voiture étant ceux qui distribuaient la nourriture et le café lors d’incendies majeurs. La tâche principale de ces pompiers était de prodiguer les soins médicaux aux pompiers blessés toujours en assistance au médecin de la Brigade.

Toujours avec les pompiers de la voiture de Secours le Service procède à un changement de véhicule. Ainsi, la Ville achète une roulotte avec une section pour les soins médicaux, une section pour l’État-major et une toilette. Un changement de vocation arrive lorsque l’on abolit la vocation médicale.

Il y a eu une période de trois à quatre ans sans service de roulotte à proprement dit.

Nous sommes au début des années 90. L'Aumonier, l'Abbé Louis Paré devient instrumental dans l'instauration du service de la cantine. Par son travail tout en patience, mais au combien efficace, un nouveau système voit le jour. Ainsi une entente qualifiée d'historique est signée le 26 juin 1992 en présence du Directeur du S.P.C.I.Q. M. Gaétan Boily; le Président M. André Pelletier de l'Association des pompiers professionnels du Québec Inc, M. Fernand Métivier; le Président de l'Association des pompiers retraités de Québec, et du Président du Club Appel 99, M. Garey Côté. La Ville fournissant le véhicule, le Syndicat s'occupait du paiement pour l'achat des fournitures et enfin, l'Association des pompiers retraités et le Club Appel 99 s'assuraient d'avoir du personnel sur place pour le service. La roulotte était en caserne au numéro 11 rue des PIns qui, aujourd'hui, est la caserne 4. D'ailleurs, lors de la conception de cette caserne, il y a une baie qui possède un accès par l'arrière du bâtiment expressément construit pour recevoir la roulotte.

Le service conjoint en personnel n'a duré qu'un bref instant, les retraités s'étant lassés de se présenter à la roulotte à toute heure du jour ou de la nuit.  Leur présence a toujours été très appréciée de tous. La conduite du tandem était réservée aux instructeurs de la Brigade.

Des changements furent apportés au fil des ans, ainsi la VIlle pris en charge la totalité des opérations, véhicule/conduite et l'achat des fourniures. Par la suite, la Bigade fit l'acquisition d'une toute nouvelle roulotte en replacement de la première qui datait des années 67-68.



Abbé Louis Paré, Aumonier




L’acquisition d’une nouvelle roulotte, cette fois-ci rouge, en 1993 marque l’ère nouvelle pour les bénévoles d’Appel 99. La conduite du tandem étant toujours réservée aux instructeurs, le service aux pompiers était, tant qu’à lui, le propre des membres du Club Appel 99, puisque nos collègues des pompiers retraités s’étaient retirés. Nous étions responsables tant des horaires de gardes, du remplacement des fournitures que de l’entretient de la roulotte. Pour le service aux pompiers le centre de la roulotte était réservé à nos cantiniers qui pouvaient ainsi servir des deux cotés et les pompiers pouvaient s’asseoir sur les banquettes dans chacun des compartiments. La troisième porte étant l’accès à la toilette. De plus, des points d’ancrage étaient disponibles afin d’y placer des tablettes lors d’interventions en été. Une grande avancée fut l’installation d’une génératrice Honda diesel  de 12 Kw. Ce genre de génératrice fut assurément la plus puissante génératrice que nous avons eu comme groupe électrogène.

Graduellement, une transition c’est effectuée vers une autonomie complète du Club Appel 99 tant sur la conduite et le service sur le 708. Ainsi, les membres désireux de devenir chauffeurs ont reçu la formation en conduite. Dès ce changement, le Club avait la responsabilité totale du tandem 1208/708. Un fait important à noter ici, c’est qu’aucun accident n’est survenu avec le tandem tout au long de son service avec nous. Tout à l’honneur des chauffeurs d’Appel 99 ainsi que du formateur. Le 1208/708 fut en service de 1993 à 2007, date à laquelle il fut remplacé par la cantine actuelle.

Nos lecteurs s’interrogent peut-être sur le numéro 1208/708, dans les faits le 12 et 7 ne sont que des numéros identifiant la catégorie des véhicules pour les fins du garage municipal et le 08 indique la caserne, en l’occurrence la caserne de Charlesbourg.

Nous en sommes maintenant arrivé à l’actuelle cantine. Une décision ayant été prise pour le retrait du 708, il fallait trouver un remplacement adéquat, qui pourrait servir longtemps tout en étant plus compact. Il faut se rappeler que le tandem avait plus ou moins un bon 53 pieds de long et que la manoeuvre était difficile dans certains quartiers. Après de bons échanges, le camion de Secours de St-Augustin-de-Desmaures était tout indiqué pour nos besoins. Afin de couper les coûts le plus possible, une équipe formée des membres André Beaumont, Denis Choquette, Garey Côté et de Mathieu et Michel Pouliot se sont avancés pour enlever certaines composantes afin de gagner de l’espace et d’alléger le véhicule puisque des travaux pour l’installation d’une toilette et son réservoir d’eau étant prévus. De plus, un réfrigérateur répondant à nos spécifications fut construit par la firme Doyon Cuisine de la rue Marais. Par la suite, il fut envoyé au garage municipal pour une nouvelle peinture aux couleurs du S.P.C.I.Q et pour le montage du réfrigérateur. Des discussions ont eu lieu concernant l’endroit où notre écusson pouvait être placé. Nous avions une demande spéciale à faire soit d’avoir un numéro bien à nous ainsi le 12 étant la catégorie du véhicule cet aspect était réglé mais notre demande était d’utiliser 99 pour distinguer d’avantage notre véhicule. Notre humble demande fut acceptée d’emblée. Le reste c’est de la petite histoire.


Dans le dernier chapitre, nous verrons l’équipement qui est à bord du 1299
.




 © 2017 Club Appel 99